Home Humeur Ces petites complications de la vie dont on doit faire face

Ces petites complications de la vie dont on doit faire face

written by Lrndiary 10 mars 2016

    Ces dernières années, il m’est arrivé de vivre des petites expériences de « la vie quotidienne » qui ne sont pas toujours agréables. Je suis quelqu’un de relativement sensible, j’ai tendance à vite me mettre à pleurer, sans vraiment le vouloir, mais quelquefois mes nerfs lâchent et je fonds en larme, sans que cela n’aide la situation. Malgré tout, il faut savoir se ressaisir, prendre sur soi, car ces petites complications semblent désastreuses, voir insurmontables sur le coup, alors que quelques années après, quand on y repense, on en rit ! (bon ok, pas pour toutes, mais ça nous fait sourire au moins). 

    plantes-3


    PASSER SON PERMIS

    Ce n’est pas le cas de tout le monde et heureusement ! Passer mon permis a été une des épreuves les plus éprouvantes que j’ai vécu (pire que dormir dans un aéroport par exemple, même si je n’ai pas vécu beaucoup d’épreuve éprouvante, bref je m’égare). Tout d’abord, je ne m’entendais pas du tout avec ma monitrice d’auto école, sa façon de travailler n’était absolument pas en adéquation avec ma façon d’apprendre. Pour vous donner un exemple, elle était plus du genre à me démoraliser, me dire que j’étais complètement nulle et que j’allais la tuer. Il faut savoir que cette technique me donne envie que d’une seule chose : me mettre en boule et fondre en larme. Donc entre elle et moi ça ne fonctionnait pas, après chaque séance de conduite (à quelques exceptions près), je pleurais. Les nerfs, la peur de ne pas réussir, je ne saurais vous dire. J’ai conduit 3 000 kilomètres en conduite accompagnée avec ma mère, une chose est certaine : je savais piloter un véhicule. Pourtant le jour du permis, ma monitrice m’a affirmé noir sur blanc « que je n’aurai jamais mon permis, que j’étais nulle et que je ne savais pas conduire ». Il s’avère que je l’ai eu mais l’examen a été HORRIBLE et quand il s’est terminé j’ai vidé tout mon stock de larmes dans la voiture de ma mère.

    C’était insurmontable, mais voilà bientôt deux ans que j’ai mon permis et je ne suis pas nulle, ça en est la preuve.

    LES « PETITS » ACCIDENTS

    Restons sur le thème de la voiture. Durant mes premiers mois de jeune conducteur, je n’étais pas encore habituée à l’environnement, à la voiture de mes parents. Alors, il s’avère que j’ai eu quelques petits accrochages qui m’ont fait paniquer. Une fois j’ai sortis la voiture du garage de mon père (il a une forme indescriptible, donc le level est élevé) et je me suis mangée la poubelle et le mur. J’ai fondu en larmes. Cela n’arrangera rien, mais c’était un réflexe. Des petits accrochages de la sorte j’en ai eu pas mal au début, de quoi remplacer le parechoc arrière #Pauvreté et puis un jour j’ai arrêté d’en avoir. Quand je sors la voiture du garage je fais hyper attention et j’essaye d’être hyper attentive à l’environnement qui m’entoure.

    Ces quelques larmes n’ont pas servit à grand chose, mais heureusement ça ne m’arrive plus.

    LES PROBLÈMES MÉNAGERS

    En lisant cet article vous devez me prendre pour une personne absolument pas douée de ses mains, pourtant je vous l’affirme, ça ne m’arrive pas souvent. Mais de temps en temps, des accidents surviennent. Comme cette nuit où, en deuxième année j’ai renversé un une plante sur mon ordinateur de l’époque. Je venais tout juste de l’arroser. J’ai ainsi perdu les touches W et X de mon précédent pc. Vous n’imaginez pas à quel point ces touches sont importantes, je ne l’imaginais pas non plus avant de devoir vivre sans pendant plus d’un an. Sur le coup, la panique et l’énervement : quelle idée de rentrer la plante et de passer pile au-dessus de l’ordinateur ouvert qui affiche un film ?

    La petite résolution depuis : tout liquide est formellement interdit près de mon ordinateur. Tout d’abord car c’est un macbook et que je n’ai pas un deuxième rein à vendre et ensuite parce que cette erreur une fois, mais pas deux !


    Et toi, tu as des petites expériences qui t’ont ému et marqué mais dont tu peux sourire dorénavant ?
    N’hésite pas à me les raconter en commentaires.

    Love, Lrn

    Tu souhaites changer le fond d’écran de ton téléphone ? Découvre mes petites créations

    Donnez le mot à vos amis !

      Rendez-vous sur Hellocoton !0

      You may also like

      Laisser un commentaire

      %d blogueurs aiment cette page :