Rock En Seine 2017 : du rock (et pas que) et de la bière

Rock En Seine 2017 : du rock (et pas que) et de la bière

La procrastination plus que le manque de temps fait que je n’ai toujours pas publié mes papiers sur les festivals de l’été alors c’est normal de voir un article sur Rock En Seine en hiver, ne me jugez pas. Le point positif c’est que cela peut donner envie à quelqu’un de s’organiser pour y aller dans quelques mois.

Les festivals sont rentrés dans ma vie quand j’étais au lycée. Je rêvais de faire les Eurockéenes, les Vieilles Charrues, les festivals étrangers et plus particulièrement Rock En Seine. Chaque année je regardais la programmation pleine d’amour et d’envie, je savais qu’un jour j’irai. J’ai toujours aimé le rock, certainement grâce à mes parents. C’est « mon » style de musique, j’aime la pop, le rock, le rock and roll. J’aime le son d’une guitare, l’émotion qu’on ressent lors d’un solo de batterie. Alors j’avais idéalisé ce lieu, un peu comme Glastonburry ou Coachella d’ailleurs. Botte de pluie, bière, musique et amis, je voulais faire Rock en Seine et je le ferrai.

Rock En Seine 2017 : du rock (et pas que) et de la bière

Mon premier festival fut les Déferlantes, juste après le bac. Ca a un peu annoncé le truc : l’été on fait des festivals, du moins on essaye. Alors en aménageant à Paris, c’est presque comme si je n’avais pas le choix, à avoir Rock En Seine à côté, je devais y aller. Et c’est le cas, puisque j’y suis allée, avec Sarah, Clara et Christophe. Mes amis du lycée, le genre d’amis qui te suivent partout.

Au début, lorsque Clara m’a proposé, je trouvais la programmation sympa mais elle ne m’emballait pas plus que ça. Mais c’est aussi ça un festival, découvrir, profiter, se laisse porter par l’ambiance. Alors je n’ai pas réfléchi, ni une ni deux j’ai proposé à Sarah de m’accompagner et en mai si je me souviens bien, nous prenions nos billets pour aller danser durant deux jours, à Rock en Seine.

Les festivals et les copines : le combo parfait

Rien d’étonnant : on s’est régalé ! Ce fut deux jours incroyables qui nous ont fait le plus grand bien. Qu’est ce qui est mieux que ses meilleures cops et de la musique ? J’ai ainsi pu découvrir des groupes que je ne connaissais pas et apprécier leurs musiques, m’initier à la techno alors qu’à la base ce n’était pas trop mon « truc » et pourtant, j’ai adoré Mo et Fakear. J’ai vu Franz Ferdinand et : c’est un concert vraiment FOU. RES ça a aussi été l’occasion de beaucoup manger, de bien boire et de rire à n’en plus finir. Et je crois que c’est ce qui en fait un aussi beau souvenir finalement, les personnes avec qui on le vit !

Petit conseil : les festivals à 2/3/4 c’est vraiment bien, ça permet de ne pas s’éparpiller et de ne pas passer 3 heures à rechercher tout le monde.

On se retrouve en août Rock En Seine !

Rendez-vous sur Hellocoton !0


Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :